PERRUCHON Etienne

Biorgraphie : http://www.etienne-perruchon.com/biographie.htm

Né en 1958, Etienne Perruchon est compositeur d’oeuvres très variées.

Après des études musicales avec notamment Claire Legrand, de l’Institut Musical Européen, Ani et Raffi Pétrossian, Pierre Ficquet pour le piano et Solange Anconna (Prix de Rome,) pour la composition et l’écriture, il obtient le prix de supérieur de L’Institut Musical Européen et le diplôme de fin d’études de piano de l’Union des Conservatoires du Val de Marne (1979), la médaille de vermeil d’analyse en supérieur au Conservatoire National de Région de Versailles de Versailles (1981).

des rêveurs, La Tempête, pour les spectacles de Charlie Brozzoni ; pour Gil Galliot L’Histoire merveilleuse de Marco Polo, Le Roi Singe et Le Magicien d’Oz (comédie musicale); Créaterra, Sanchez, Les Enfants du faubourg de Françoise Decaux, La Braconne de Serge Pénard et Les Percutés de Gérard Cuq.
Il compose essentiellement de la musique symphonique, citons La Danse du fou, créée avec l’orchestre de l’Académie de Cracovie, Don Quichotte, La Tige et la Corolle poème symphonique ballet et conte musical écrits pour l’Orchestre Symphonique du Pôle Européen des Universités de Grenoble dirigé par Patrick Souillot créé à Megève en 1999 (commande de la SEA 74).

Il compose pour les ballets pyrotechniques de Jean-Éric Ougier A la recherche de Poséïdon, et récemment le Concerto pour percussions, feux d’artifice et orchestre.
Il travaille également à des oeuvres pédagogiques, Le Petit Tailleur (éditions Robert Martin), cantate pour choeur d’enfants et orchestre et La Reine des neiges, oratorio pour choeur d’enfants et orchestre de chambre, en collaboration, pour les livrets, avec Jeanne Perruchon, son épouse.
Les écoles de musique lui commandent régulièrement des oeuvres orchestrales : La Clap Symphonie, Les Grignoteurs de temps ( EMM Annemasse), Dulcinée (ENMD Annecy).
Dernièrement il a composé la musique pour le spectacle mis en scène par Jean-Louis Benoît au Théâtre de la Criée à Marseille Schippel ou le Prolétaire bourgeois ainsi que Léonce et Léna et Le jugement Dernier de Georg Büchner mis en scène par André Engel au Théâtre de l’Odéon en octobre 2001 et novembre 2003.
Le quintette de cuivres Alliance lui a commandé et créé Brass Quichotte, spectacle musical mis en scène par Didier Bernard et actuellement en tournée.
Plus de 700 000 spectateurs ont pu entendre Un Grand Bouquet blanc créé et joué en direct au pied de la Tour Eiffel le 14 juillet 2004 par les 80 musiciens de L’Orchestre des Lauréats du Conservatoire National Supérieur de Paris dirigé par Laurent Petitgirard et avec François-René Duchable comme soliste

Musique avec cor des Alpes : On lui doit :

 «  La tige et la Corolle… », Conte symphonique pour orchestre, chœur d’enfants, cor des alpes et récitant.

« Le pacte des alpages » pour orchestre de chambre, cor des alpes et hackbrett